Saisissant, grandiose, magique... aucun mot n'est assez fort pour décrire les sensations éprouvées à la découverte du Geirangerfjord.

En arrivant du nord, l'Ørnevegen plonge soudain de 600 m pour rejoindre le niveau de l'eau. Des promontoirs aménagés le long de la route, on peut contempler le fjord où viennent faire escale de grands paquebots. On a d'ailleurs du mal à croire qu'ils puissent manoeuvrer à plusieurs dans un chenal aussi étroit.

Quelques kilomètres au sud de Geiranger se trouve le promontoire de Dalsnibba. Avant d'y accéder, on
se retrouve dans un paysage de fonte des neiges et de lacs gelés.
Attention, l'ascension est réservée aux touristes fortunés ou suffisamment dociles pour s'acquitter du péage donnant accès au panorama.
Un ciel bouché et un budget explosé
ont eu raison de ma motivation.